Un grand succès pour cette nouvelle édition de la fête de l’école japonaise du Nord Pas de Calais ! Les spectacles des enfants japonais, de musique traditionnelle japonaise, des étudiants français ont su ravir nombreux spectateurs présents (près de 400 !!). Les visiteurs ont également pu se familiariser à la culture et la gastronomie japonaise au travers de nombreux ateliers et spécialités culinaires.

Un grand merci à la municipalité de La Madeleine qui a permis d’organiser cet évènement et à son soutien précieux.

Merci à vous tous pour votre visite, au plaisir de vous revoir très prochainement à l’école japonaise !

Témoignages – Interview
1) アナ
Cette année nous fêtions les 25 ans de l’association.
Après un petit discours du président et la présentation de l’équipe enseignante; nous avons eu droit à un petit concert de Shamisen et violon par 2 étudiantes japonaises.
Ensuite nous sommes passés au spectacle des élèves de l’école. Chaque classe a présenté une chanson. Il y a d’abord eu la chanson des petits, celle des primaires puis les chants des classes francophones des adolescents et des adultes.
Pour finir les ado et les adultes des classes françaises ont dansé sur un tube de J-POP.

Après notre spectacle, les différents stands ont ouvert: il y avait de quoi se restaurer avec des onigiri, des takoyaki, du curry et plein de gâteaux sucrés.
Il y avait aussi des ateliers de calligraphie, d’origami, de kirigami et d’écriture de prénom en japonais.

En somme, de quoi passer un bon moment sans s’ennuyer!

Cette année encore la fête était super et le public au rendez-vous!
J’ai passé une très bonne journée et me suis beaucoup amusée!

je n’ai qu’une chose à dire: vivement l’année prochaine!

2)エリザベット
Comme tous les ans l’école japonaise du Nord Pas de Calais a offert sa fête aux nombreux visiteurs comme une découverte de la culture nippone. J’ai pu ainsi assister au spectacle donné par les élèves de tout âge avec des chants japonais sur des chorégraphies travaillées. J’ai moi même participé avec ma classe adulte 3ème niveau à la prestation de chant sur le printemps (Haru yo). La démonstration de Shamisen (accompagné par une violoniste) ainsi que les explications de la soliste sur cet instrument étaient captivants. J’ai également pu apprécier les stands de nourriture japonaise (riz au curry, onigiri, gâteaux, takoyaki), malheureusement, les onigiris ont disparu trop rapidement. Les stands de Calligraphie, Origami et loterie étaient fidèles au rendez-vous avec en plus la découverte du kirigami. J’ai fait écrire mon prénom en kanji et j’ai pu essayer le shiatsu pour la détente. Enfin, j’ai pu acheter des produits typiquement japonais. En bref, j’ai passé une excellente journée dans la joie et l’échange avec les parents japonais. Vivement l’année prochaine.

3)Florence RICARD (niveau 1 adulte)

Nous avons répété avec entrain pour préparer le spectacle de la fête de l’école. Pour la chanson, les répétitions avaient lieu avant chaque cours. Tout le monde participait et y mettait tout son cœur. Nous faisions trois répétitions successives. Une avec les paroles et les deux autres sans, en insistant particulièrement sur les passages difficiles. Les répétitions pour la danse se faisaient le mercredi soir après les cours. Les participants étaient moins nombreux mais tout autant motivés. Les répétitions se faisaient dans la bonne humeur sous la direction attentive de nos professeurs. C’étaient de bons moments de détente et de convivialité.

Puis vînt le jour tant attendu (et redouté pour certains) de la fête de l’école. Nous avons répété encore un peu la chanson et la danse avant l’ouverture officielle des portes. Les familles japonaises et françaises commencèrent peu à peu à remplir la salle jusqu’à ce que celle-ci fût bondée. La fête commença avec le discours du président qui fît une rétrospective de l’histoire de l’école qui vit sa création avec l’arrivée de l’usine YKKS. Nous avons ensuite eu le privilège d’assister à une démonstration de shamizen (instrument traditionnel japonais utilisé lors des kabuki). La musicienne nous joua un morceau traditionnel. Puis, accompagnée d’une violoniste, deux autres morceaux plus connus, notamment du public français.

Après cette belle démonstration, les petits enfants japonais sont montés sur scène pour nous chanter leur chanson. Nous fûmes tous touchés par leur prestation. Puis ce fut au tour des enfants japonais de moyenne section puis des adolescents et enfin des adultes français. Pour nous, le moment difficile de la chanson tant redouté fut passé avec succès. Ce fut un soulagement immense car nous ne voulions pas gâcher la fête. La chanson à peine finie, nous nous sommes rendus dans la cour pour exécuter la danse. Nous eûmes le droit à une petite prestation de nos deux professeurs de danse défilant devant le public avec des masques à l’effigie du président et de la présidente de l’école. Ce petit intermède nous permit de nous détendre. Et c’est avec l’envie de passer un bon moment que nous avons entamé la danse. Finalement tous eurent l’air content de notre prouesse….. et nous aussi.

Pour certains d’entre nous se fût le moment d’endosser notre rôle de vendeur en rejoignant notre stand. Ce fut un grand plaisir de servir toutes et tous, japonais ou français, et de faire découvrir pour certains un peu du Japon. Nous pouvions trouver un stand de cuisine, un stand de gâteaux, mais aussi un stand où apprendre à confectionner des origami ou un autre où s’essayer à la calligraphie. Il y avait aussi une tombola et un stand proposant divers produits en provenance directe du Japon tel des T-shirt, de la vaisselle, des affiches…